Le sommeil des bébés

Troisième bébé tant chéri a pointé le bout de son nez depuis deux mois et, déjà, l’angoisse du sommeil en mode « autonome  » se pose.

Ben oui, bien que maman de trois enfants, je n’ai toujours pas de formule miracle. Mais, des pistes à tester et à partager 😉

Étant donné que je l’allaite, il me semble que l’anticipation du moment où il va s’endormir et assez délicat.

Je l’observe, je lui fais faire son rot, le berce, et hop! Il s’endort. Parfois même bien avant le combo tétée-rot. Donc oui, il s’endort, mais sur moi….

On sait toutes qu’en devenant maman on perd l’usage de ses mains libres, et que l’on fonctionne comme un manchot, développant des facultés motrices extraordinaires. Par exemple, j’ai réussi hier a pétrir la pâte à brioche des roulés à la cannelle suédois d’une main…(bon, ok, ma grande de 7 ans m a gentiment fait remarqué que les fesses de son petit frère étaient pleines de farine, humhum le pyjama..au lavage…non, au 3ème on ėpoussete et ça passe!).

Sinon, je peux aussi, le tout d’un bras svp:

– faire les lits

– faire le repas

– les poussières et même l’aspirateur D….N..

-me mettre du rouge à lèvres (un peu dangereux pour l’ego si on est amené à sortir)!

Blagues mises à part, quand on en est à calibrer le retour du mari pour aller aux wc, et qu’on envisage de prendre le petit loulou avec soi pour ne pas avoir à attendre, ben c’est qu’il faut agir vite!

Fidèle à moi même, j’ai à peu près compulsė tout ce qu’internet a à nous offrir sur le sujet; idem du côté des librairies.

En (très ) gros, il en ressort:

  1. La méthode du 5-10-15
  2. L’attente raisonnable de ce qu’ un nourrisson peut faire en matière de sommeil
  3. L’emmaillotage avec bruit blanc et bienveillance, bien entendu

Les 5-10-15, on dira ce qu’ on voudra, c est quand même vachement dur pour le bébé qui ne voit pas son besoins, sa détresse calmés avant d’avoir atteint les 5, puis 10 et 15 minutes fatidiques pour lui apprendre la frustrant, le tout livré à lui même dans ce marasme d’émotions violentes …et que dire des parents ? Moi j’y ai laissé mes nerfs pour ma première, croyant bien faire..

Quant à l’emmaillotage, mon fils déteste et hurle comme si je lui enfilais une camisole. Et le bruit blanc, ben ça ne fonctionne pas non plus.

Bon, l’attente raisonnable, ben j’en ai de la patience, mais j aimerais récupérer l’usage de mes deux bras pour mes autres enfants et moi-meme, accessoirement. Alors quoi faire?

Un mélange de tout ça j’imagine avec une bonne dose de portage en écharpe pour sécuriser mon ptit loulou. A mon sens, il est utile de connaître toutes ces méthodes pour, au final en faire un melange qui devienne NÔTRE méthode. Parce qu’il y en a marre de toutes ces injonctions à  être parfaite et à tout faire parfaitement bien, sous peine d’être coupable des pires maux de la terre!

Énormément de câlins, de douceur enveloppante, de paroles (car oui, bébé a besoin d’explications comme « tu es bien dans ton lit, tu vas a apprendre à y faire un bon dodo….), un peu de portage, d’attente pour lui (je ne me precipite plus dans la nano seconde qui suit son premier cri), d’ attente raisonnable pour moi, et surtout… beaucoup de bienveillance envers nous-mêmes, parents!

Et je dirais même encore plus les mamans à qui l’entourage plus ou moins proche impute le fait que bébé dorme dans nos bras. Les classiques « tu ne devrais pas le poser? » bien culpabilisateurs, me donnent l’impression de faillir à mon rôle et de louper cette compétence maternelle. Et être en conge maternité et/ou parentale nous plaxe en première ligne. C est de ma fauuuuuute!!!! Et c’est là que je remercie mon mari, ma meilleure moitié, de me signaler que non, je ne suis pas tpute seule et que, si je veux bien, je peux lui confier notre fils pour prendre le relais sur l’endormissement.

Et là, oh miracle, bébé s est endormi dans son lit !! Un peu jalouse mais néanmoins très fière de mes deux hommes, je me dis que le début se la solution ne residerait-elle pas dans la collaboration et l’entraide, en plus des fameuses méthodes ?

Un peu de ci, un peu de ça, on va y arriver, promis!

Bienvenue !

Pourquoi ce blog? Voilà voilà,  faisons les présentations.  Je suis une maman comme toutes les autres: fans de sa famille (mais non exempt de pétage de plomb), un peu geek sur les bords (le nom du blog m’aurait-il trahi? 🤔), fana de pédagogie, d’éducation, de couture, de système D, et d’une foultitude de choses qu’il me reste à découvrir!